Comment bien choisir son arme

Traduction de l’article original sur www.wukongwushu.com

Cet article intéressera principalement les débutants, parents d’élèves, ou les athlètes en devenir qui participerons bientôt à leur première compétition.

Une des choses qui rend le Wushu si riche, qui attire notre regard, et nous procure des sensations géniales quand on pratique, est sans aucun doute sa large gamme d’armes. N’importe quel outil, arme ou objet pouvait à l’époque devenir une arme (et le même principe peut encore fonctionner aujourd’hui), de l’épée (Jian 剑) au simple bâton (Gun 棍), de la hallebarde (Da Dao 大刀 / Guan Dao 关刀), aux doubles crochets (Shuang Gou 双钩) en passant par le tri-bâton (San Jie Gun 三节棍), etc.
Bien que votre professeur doive être le plus à même de vous aiguiller sur le choix de la meilleure arme en fonction de votre âge, de vos objectifs, et de votre niveau, parfois ils vous laissent le choix selon vos préférences et vous pouvez facilement vous perdre dans tous les détails à prendre en compte. Pas de soucis, nous sommes là pour aider !

Avant de vous rendre en magasin ou d’acheter en ligne :

Soyez sûr de connaître les réponses à la liste de questions ci-dessous avant d’aller demander conseils à un vendeur et de faire votre premier achat. Gardez aussi à l’esprit que la personne la mieux placée pour répondre aux questions ci-dessous est votre professeur, et non pas le vendeur.

  • De quelle arme avez-vous besoin : Une épée ou un sabre ? Une lance ou un bâton ? etc
  • Pour quel style : Faites-vous de Wushu moderne ou du traditionnel ?
  • Si vous faites du moderne : C’est très simple. Si vous avez besoin d’une épée ou d’une lance, vous faites du style du nord Changquan, ou Taiji Quan pour l’épée, mais ça, vous devriez le savoir. Si vous devez acheter un sabre ou un bâton, soyez sûr qu’il s’agisse de style du nord (Changquan) ou de style du sud (Nanquan).
  • Si vous faites du traditionnel : Quel style ? Quelle région (Nord ou Sud) ? Interne ou Externe. If Traditional : Which style / Which region (north / south) / Internal or external ?
  • Dans quelle optique utiliserez-vous votre arme : entraînement débutant, entraînement sans compétition, ou entraînement de compétition et démonstration ?
  • Connaissez votre taille (pour les achats en ligne)

Lorsque vous avez toutes ces informations, il est temps de passer à l’étape suivante.

Taille de l’arme

La taille de l’arme est un élément crucial dans votre choix, surtout si vous pensez l’utiliser en compétition. En compétition, chaque famille d’arme suit des standards de taille et flexibilité, délimités par les fédérations internationales et / ou nationales.
En Wushu traditionnel, votre professeur peut également avoir ses préférences en fonction de son style et de l’arme.
Soyez conscient qu’une arme plus courte est plus facile à manier et vous permettra de vous mouvoir plus rapidement, mais les juges vous disqualifieront si elle ne respecte pas les standards fédéraux.

Armes courtes : épées et sabres (normes IWUF) :

Pour les épées et les sabres, l’important est la longueur de la lame, et non pas la longueur totale de l’arme avec sa garde et son manche. Si vous allez en magasin tester votre arme, vous pourrez vérifier la bonne longueur de lame sur place. Si ce n’est pas le cas, voilà comment ça marche.
Certaines sites internet donnent en général un tableau de correspondance entre la taille total d’une personne et la taille de la lame à choisir. Mais cette méthode est imprécise car chaque personne peut avoir des longueurs de bras différentes tout en mesurant la même taille.

Comment mesurer la longueur de lame dont vous avez besoin :
Tenez vous debout, les bras le long du corps. Mesurez la distance entre le centre de votre paume gauche et le centre de votre oreille gauche = Voilà la taille dont vous avez besoin pour une épée et un sabre du nord.
Pour un sabre du sud (Nandao 南刀), votre lame peut être légèrement plus courte, avec la pointe de la lame arrivant au niveau de votre lobe d’oreille.

Si la taille que vous avez trouvé se situe entre deux tailles de lames, prenez à nouveau les mesures, puis choisissez la longueur de lame la plus longue. Les juges refuseront que vous participiez à une compétition avec une arme trop courte, mais ne dirons rien si l’arme est plus longue.

Armes longues : bâtons et lances (normes IWUF)

Bâtons :

  • La taille du bâton pour le Changquan doit être identique à votre taille, ou jusqu’à 10cm plus long, ou à votre taille + la taille de votre poing placé au sommet de votre crâne.
  • La taille du bâton pour le Nanquan suit le même schéma que ci-dessus, mais il est plus épais.

Si rien n’est indiqué sur le site web, souvenez-vous que les bâtons du sud If (Nangun 南棍) sont normalement plus épais que ceux du nord. Confirmez cette information avec votre revendeur avant d’acheter.

Lances :

Tenez vous debout, votre bras en l’air, les doigts pointant vers le ciel. Mesurez la distance entre vos pieds et le bout de vos doigts = Voilà la taille de votre lance (tête de lance comprise).

Prenez note que les lances achetées en ligne sont souvent livrées avec la tête de lance non attachée. Quoi qu’il en soit le revendeur doit s’assurer que la longueur totale, tête incluse, correspond à ce que vous avez mesuré.

Si vous achetez un bâton classic en bois blanc / frêne, pour votre bâton ou lance, et n’êtes pas certain de la longueur, prenez toujours plus grand. Quoi qu’il arrive, la plupart des pratiquants raccourcissent ou modifient le bois de leur bâton ou lance pour avoir l’arme qu’il leur correspond parfaitement. On peut toujours raccourcir un bâton facilement alors qu’on ne peut pas l’agrandir.

Si vous achetez un bâton en fibre de carbone, la longueur correspondra to votre taille. Choisissez simplement la taille la plus proche de la votre : 160cm, 170cm, 180cm, … Par exemple, si vous mesurez 1m72, optez pour le bâton de 170cm.
Pour la lance en fibre de carbone, c’est le même principe mais il s’agira de prendre la taille correspondante à votre taille bras levé, doigts tendus vers le ciel.
Attention : Les bâtons et lances en fibre de carbone sont très chers mais aussi beaucoup moins fragiles. Si vous pratiquez à fréquence importante avec un bâton en bois classique, préparez vous a en casser quelques-uns ! La bonne nouvelle est que ceux-ci sont en général très peu chers. Nous vous recommandons donc d’en acheter plusieurs d’un coup si vous prévoyez de vous entraîner fréquemment.

Qualité et flexibilité des armes

On est souvent surpris lorsque l’on rentre pour la première fois dans un magasin d’armes par les différentes options au sein d’une même famille d’armes. Avant d’entrer dans un magasin, pour vous, un bâton était un bâton et une épée était une épée. Prenez justement l’épée en exemple, si l’on met de côté les différentes qualités, vous pourrez trouver de nombreuses catégories d’épées : Guiding, doubles, à deux mains, pour le Taiji Quan, en langue de serpent, etc. La première question qui vous viendra à l’esprit est « laquelle vais-je prendre ? »

Maintenant que nous connaissons la taille de l’arme, il est temps de choisir l’arme la plus adaptée à votre pratique mais aussi à votre budget ! Pour les bâtons et lances, à part si le style de votre professeur requiert un bois particulier, vous aurez deux choix : bâton en bois blanc d’hêtre, ou en fibres de carbone comme expliqué plus haut.
Pour les lames, les prix varient en fonction des finitions mais aussi et surtout en fonction de l’épaisseur de la lame. Il existe différentes épaisseurs pour différents types de pratique, les plus épaisses et lourdes étant en général les plus chères, selon le niveau des finitions.

Les lames les plus souples sont dédiées à la pratique du Wushu moderne, alors que des lames plus épaisses et rigides sont plutôt utilisées en traditionnel (compétition ou non), pour des démonstrations, ou juste de la décoration. D’autres lames situées entre les deux, peuvent notamment être utilisées pour le Taiji moderne ou traditionnel, les débutants, ou certains styles traditionnels.
Gardez à l’esprit que plus la lame est épaisse, plus l’arme sera lourde.

Pour les débutants enfants ou adultes, nous vous recommandons une lame basique, ni trop souple, ni trop rigide. Elle suffit amplement pour les bases, et son poids est idéal pour renforcer votre poignet et travailler l’estoc avec la hanche et non avec l’épaule. En plus, ces lames sont la plupart du temps les moins chères. N’allez pas vous ruiner si vous commencez seulement une arme ou en sachant que votre enfant devra acheter une lame par saison s’il continue sa croissance.
Attention, si vous comptez participer à des compétitions en Wushu traditionnel, une lame trop souple pourra être refusée par les juges.

Les lames pour les compétitions en Wushu moderne sont en général très souples, et souvent parmi les plus chères. Ces lames très fines se cassent et / ou se tordent après des semaines et mois d’entraînements intenses, mais restent les meilleures pour la pratique et la compétition à haut niveau.
Quoi qu’il en soit, les armes lourdes, et rigides resterons presque toujours les plus chères dû à la quantité de matière première plus importante utilisée dans leur fabrication, et impliquent aussi forcément des frais de port plus élevés.

Bon exemple de sabre du sud de « haute qualité » pour le moderne, abîmé après des entraînements intenses.

Équilibre de l’arme

Cette question prévaut surtout pour les armes courtes à lame, et est plus une question de confort personnel qu’autre chose, bien qu’à haut niveau, tout compte.
Aucun juge ne vous disqualifiera si votre arme n’a pas un bon équilibre, mais une arme bien équilibrée peut changer votre vie and améliorer vos performances à l’entraînement et en compétition de manière radicale, une fois que vous avez atteint un certain niveau.
Si vous êtes débutant ou enfant, commencer avec une arme ayant un mauvais équilibre n’est pas un problème et n’aura que peu d’impact sur votre manipulation. Sans compter que cela aidera aussi à « former » vos poignets. Quand vous commencerez à avoir un haut niveau, alors changez pour une arme bien équilibrée.

Prenez note que les armes standardisées pour le moderne (Guiding 规定), ont toutes un bon équilibre.

Comment savoir si l’équilibre est correct : Placez votre arme sur votre index au niveau du centre de gravité de celle-ci. Le centre de gravité est le point où l’arme reste en équilibre sur votre index. Pour une épée ou un sabre, on veut que le centre soit au niveau de la base de la lame ou de la garde. Ou encore n’importe où entre les deux points rouges ci-dessous selon vos préférences.

Accessoires

Parmi les accessoires obligatoires pour la compétition et parfois l’entraînement, on peut trouver :

  • Les accessoires pour épées (pompons) et sabres (carrés de tissus / soie pour le sabre du nord), qui peuvent être une manière de régler légèrement l’équilibre de votre arme. Ils existent dans une grande variété de couleurs et matériaux. Demandez tout de même à votre professeur si il ou elle a des préférences à ce niveau également.
    Nous recommandons d’ajouter un grip en tissu ou en plastique sur le manche de votre arme pour une pratique plus confortable et pour éviter que l’arme vous glisse entre les mains.
  • Les accessoires pour lance (crins, bille de métal pour le son, et différentes pointes). Ces 3 accessoires sont obligatoires en compétitions modernes (les billes sont accessoires en traditionnel), avec au choix l’un des deux types de têtes ci-dessous (la classique étant bien moins chère) D’autres formes de têtes de lance existent pour les styles traditionnels. Demandez à votre professeur.

  • Les accessoire pour bâtons sont en général seulement du scotch en tissu type bandes de strapping pour empêcher le bâton de casser trop facilement à l’entraînement, ou pour fixer la tête de la lance, et parfois des grips pour éviter que l’arme glisse, que nous voyons de plus en plus sur les bâtons en fibres de carbone dans les compétitions internationales.

Aujourd’hui, les revendeurs en ligne ont l’habitude de fournir ces accessoires « obligatoires » quand ils vous vendent une arme. Quoi qu’il en soit, vérifiez toujours cette information avant de passer commande pour éviter d’avoir à passer une seconde commande et payer pour des frais de port supplémentaires. Nous vous recommandons d’avoir tous les accessoires évoqués ci-dessus selon l’arme que vous acheterez.

D’autres revendeurs vous vendrons automatiquement un sac de transport avec l’arme (surtout pour les armes standardisées). Afin d’éviter de vous faire arrêter par des passants ou par la police, nous vous recommandons fortement d’acheter au moins un gros sac de transport vous permettant d’y stocker plusieurs armes de différentes tailles, et vos accessoires. Même si vous ne prévoyez d’acheter qu’une seule arme pour l’instant, vous ne savez jamais, peut être que vous en achèterez d’autres les années suivantes.

Prenez soin de vos armes :

Quel que soit le prix de votre arme, cela reste un investissement. Prenez en soin ! Voici quelques conseils pour prolonger leur durée de vie en bon état :

  • Lames : utilisez de l’huile type WD-40 après chaque utilisation. Mettez un peu d’huile sur un chiffon sec absorbant et nettoyez votre lame avec, l’empêchant ainsi de rouiller après un contact avec de la sueur ou de l’eau si vous vous entraînez dehors. Ne gâchez pas votre argent à acheter de l’huile spéciale pour lames, sauf peut être si vous achetez une arme de collection.
    Évitez de vous entraîner avec vos lames dehors par temps de pluie. Si jamais cela devait arriver, séchez tout de suite votre lame après votre entraînement avec un chiffon sec, puis nettoyez là avec de l’huile comme expliqué ci-dessus.
  • Bâtons / armes en bois : Optez toujours pour un stockage de vos armes en bois à l’horizontal, sur le sol ou une étagère, dans un endroit sec. Évitez de les mettre à la verticale trop longtemps car cela déforme et tord le bois à l’intérieur, le rendant plus fragile. Vérifiez aussi de temps en temps qu’il n’y ait pas de petits trous dans le bois, ce qui indique une présence de vers à bois.
Exemple de trous laissés par des vers à bois

Toutes les armes peuvent supporter la chaleur, mais rappelez vous de les garder dans des endroits secs.

Très bon entraînement avec vos armes !

Lire l’article original sur www.wukongwushu.com

Articles liés

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *